Comment expliquer notre sentiment d’angoisse et notre peur de la solitude, à l’approche des fêtes de fin d’année ?

9 décembre 2019
j

Auteur: iepra

 

Pourquoi certaines personnes semblent-elles très sensibles à cette période de l’année,
quand pour d’autres, elle rime avec retrouvailles intenses et rires incontrôlables ?

Quelles sont les raisons qui amplifient ces émotions envahissantes et indomptables ?

Dans cet article,
vous allez découvrir les fondements et les causes
de ces ressentis négatifs.

Cet article est suivi par son complément pratique :  Protocole sur “La solitude et l’isolement”, EFT/tapping pour soulager la souffrance liée à la solitude et l’isolement (lien)

Un lien incontestable entre le sentiment de solitude et les troubles de l’attachement.

Pensez-vous avoir développé un attachement insécure ou sécure au cours de votre enfance ?

Si vous estimez que vous vous êtes construit dans un environnement pauvre en sécurité émotionnelle et affective, ou bien que vous avez manqué de repères quant aux émotions et sentiments personnels, il est fort probable que vous manifestiez des troubles de l’attachement.

Par ailleurs, sachez qu’il existe plusieurs types d’attachements insécures :

  • l’anxieux et stressé,
  • le désorganisé,
  • Le Reactive Attachment Disorder.

Dans ces situations, les automatismes prennent le dessus, afin que l’enfant puisse se réparer, éviter toute souffrance ou encore survivre dans ce contexte énigmatique pour son jeune âge.

Par conséquent, l’enfant se façonne un système de fonctionnement (et de conditionnement) visant à répondre à son besoin de réassurance, de sécurité et d’affection.

Conséquences des troubles de l’attachement sur les liens relationnels.

L’attachement est obligatoire pour survivre, il est ancré dans notre ADN. Mais chaque humain développe sa propre perception de l’environnement et des autres, en fonction de ce qu’il a observé au cours de son évolution.

Ainsi, à l’âge adulte, vos facultés et votre capacité à comprendre et à gérer les relations humaines intimes, amicales et professionnelles, dépendent de votre vécu, des leçons que vous en avez tiré.

Si vous vous êtes forgé dans un milieu insécure et que vous manifestez des troubles de l’attachement, votre sentiment de solitude peut être le résultat de vos blessures émotionnelles ou de vos processus d’adaptation ou de protection. Dans le modèle Ego States Therapy (IFS, Self Emotional Balancing), ceci est appelé « les sous-personnalités ».

Cependant, il est essentiel de comprendre que chaque homme détient la possibilité de changer ses croyances internes et sa perception de sa solitude, et que les liens relationnels se déclinent sous plusieurs formes comme les réseaux sociaux, le bénévolat, les activités sportives, etc.

S’il vous est possible d’identifier clairement et de comprendre quel est votre schéma de système de pensée et d’actions (ou d’inactions), il vous est tout à fait possible de prendre le chemin de la réparation et de la guérison, afin d’aspirer à une réelle paix intérieure…

Solutions pour réparer et déconstruire les mécanismes ancrés.

Trois thérapies donnent d’excellents résultats dans le processus de reconstruction :

  • Le Self Emotional Balancing,
  • L’Ego States,
  • L’IFS.

Le but commun de ces méthodes est de permettre à la personne et à ses « parts », de s’ancrer dans le mouvement de la vie, afin de ne plus se sentir seule ou exclue, mais en harmonie et équilibre avec leur « moi ».

Grâce à une meilleure compréhension de leur perception et de leurs mécanismes, à l’aide de différentes approches et outils, la personne est capable de se « reconditionner », d’annuler ses croyances et se repartir sur des bases saines.

Par ailleurs, la respiration compassionnelle de cohérence cardiaque offre la possibilité d’augmenter l’identification et la compréhension de ces « parts », afin d’aspirer à une sereine guérison.

Ainsi, le sentiment de solitude ne sera plus perçu et digéré comme il l’a toujours été, mais davantage comme un moyen de ressourcement et de créativité afin de cultiver des liens, peu importe la nature la forme de ces liens ou leur nature. Par exemple, percevoir son propre couple tel un « plus » dans votre vie, pour votre être, et ne pas vous sentir amputé d’un « moins » en cas de séparation. En d’autres termes, réussir à ne pas vous identifier et vous résumer à un « moins », dès que vous êtes confronté à l’isolement physique.

De plus, d’autres éléments peuvent être à la source de ce sentiment de solitude, comme les traumatismes personnels ou trans-générationnels, l’hypersensibilité, l’épigénétique, etc.

Dérégulation de l’horloge biologique.

Les fêtes de fin d’année se produisent à l’approche du solstice d’hiver ; moment de l’année où le soleil se couche tôt, où la lumière naturelle manque à notre corps et à notre être.

Par ailleurs, si vous êtes un homeworker, si vous avez un métier de solitaire, ou que vous passez vos journées devant un écran sous lumière artificielle, il est fort probable que votre sentiment d’isolement soit amplifié en raison d’un manque quotidien de lumière naturelle, causant une dérégulation de votre horloge biologique, de votre qualité de sommeil et de votre capacité à gérer vos émotions et vos ressentis…

Si vous manquez de lumière naturelle, il est possible que vous ne vous en rendiez pas compte consciemment, mais inconsciemment votre corps vous le fera savoir de nombreuses façons : 

  • Grandes difficultés à émerger le matin, à avoir l’esprit « clair » ;
  • Impressions désagréables vécues comme des sensations « nauséeuses » ;
  • Fatigue soudaine ; qui peut être intense, dans la journée ;
  • Problème de compréhension et/où de mémorisation ;
  • Endormissement dès que vous n’êtes plus en action ;
  • Insomnies ou grandes difficultés à trouver le sommeil ;
  • Sommeil perturbé et agitations au cours de la nuit ;
  • Difficultés à retrouver le sommeil en cas de réveils nocturnes ;
  • Sautes d’humeur involontaires, tristesse, état dépressif, irritabilité ;
  • Manque d’énergie de façon générale et libido perturbée ;
  • Grignotage excessif dans le but de combler le manque d’énergie ;
  • Perturbation du cycle menstruel et règles douloureuses.

Par conséquent, cette dérégulation biologique a également une incidence réelle et puissante sur l’augmentation de vos émotions négatives, comme les sentiments de solitude ou d’abandon…

Pour aller plus loin, lisez notre Protocole sur : “La solitude et l’isolement“, EFT/tapping pour soulager la souffrance liée à la solitude et l’isolement (lien)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi les articles suivants

restez informés de nos publications et informations

Abonnez-vous à notre newsletter

Share This