Protocole : “La solitude et l’isolement”, EFT/tapping

9 décembre 2019

Protocole : “La solitude et l’isolement”, EFT/tapping pour soulager la souffrance liée à la solitude et l’isolement

Pour rappel : Un protocole de tapping ne peut jamais être une réponse absolue sans qu’il n’y ait eu d’anamnèse et d’adaptation à l’histoire de vie de la personne qui l’utilise ou avec qui il est utilisé. Son but premier servira soit à aider à une stabilisation, soit à faire remonter certains blocages (inversions psychologiques spécifiques à ce qui est travaillé ou inversion massive qui, en général, montre plutôt une défaillance de fond, indépendante de ce qui est travaillé ; ce sera par exemple le cas d’un travail sur la dépression ou sur les aspects émotionnels des maladies auto-immunes, etc.)

Ce type de protocole est à faire et refaire un maximum.

Stabilisation, “même si…”

Si des résistances (inversions) remontent à la conscience, il vous suffit d’ajouter ce qui est remonté (images, mots, sensations, croyances, émotions) à la surface aux phrases du protocole afin de bien les désensibiliser par la stimulation des points.

  • Même si une part de moi se sent seule et nulle et isolée , je suis toujours une chouette personne, plus ou moins, parfois plus, parfois moins
  • Je me sens seul
  • Je suis isolé
  • Personne ne m’aime
  • Je n’ai pas d’intérêt pour les autres ni pour mes proches
  • Je suis nul(le)
  • Même si une part de moi aimerait être avec quelqu’un , ou compter aux yeux de quelqu’un, je suis toujours une chouette petite princesse (un chouette petit prince) et je m’aime et m’accepte plus ou moins ; C’est normal qu’une part de moi ait besoin de se sentir aimé, ou ait besoin d’avoir de la valeur aux yeux des autres et se sente triste, ou en colère, voire impuissante. Et d’un autre côté, une autre réalité c’est que je ne suis pas toujours triste, en colère ou impuissant ; Je m’ouvre à la possibilité de pouvoir vivre et digérer les choses différemment…
  • Je me sens nul(le)
  • Personne ne m’aime
  • Je me sens seul(e)
  • Je suis incomplet si je suis seul
  • J’ai besoin de l’autre pour me remplir et me nourrir
  • Je suis de moindre valeur si je ne suis pas accompagné
  • Mieux vaut être mal accompagné que seul et isolé
  • Je me sens rejeté
  • Personne ne veut de moi
  • Je ne sais pas être aimé
  • Je ne sais pas aimer
  • Je ne compte pas
  • Même si une part de moi pense que je ne compte pas et ne peut pas être aimer ou aimer en toute sécurité, je suis toujours une chouette personne, plus ou moins, parfois plus et parfois moins ; Et c’est normal que je puisse ressentir cela avec ce que j’ai vécu et que je ressente peut-être de la colère, de la tristesse, de la frustration. Mais d’un autre côté, je suis bien plus que ces parties de moi ou de mon histoire ou de ces programmes qui ont cherché à me protéger ou à m’aider, à nourrir certains de mes besoins ; Je m’ouvre à la possibilité de pouvoir digérer les choses différemment et de vivre les choses différemment.
  • Je ne compte pas
  • Je ne compte pour personne
  • Je n’ai pas de valeur
  • Je ne suis pas aimé
  • Je me sens rejeté
  • Personne ne tient à moi
  • Et si ce n’était pas tout-à-fait vrai ?
  • Et si je pouvais vivre les choses différemment
  • Et si je pouvais m’accorder de l’amour
  • Et si je pouvais m’ouvrir à la possibilité de m’aimer différemment
  • De me laisser aimer différemment
  • Même si une part de moi à du mal avec la solitude je suis toujours une chouette personne ; C’est normal que je puisse avoir envie de vivre les choses différemment et que je me sente triste, en colère, impuissant, délaissé, esseulé, sans valeur ; D’un autre côté, je ne suis pas identifié à ces pensées, je ne suis pas tout le temps dans ces pensées, il m’arrive de rire et je m’ouvre à la possibilité de vivre les choses différemment et de vivre plus simplement

Rondes positives : renforcement des ressources

Rondes positives (à ne faire que si l’intensité négative est désensibilisée. Pour mémoire, c’est bien la stimulation des points sur le négatif qui le désensibilisent et non pas le tapping positif. Le tapping positif renforce éventuellement des ressources mais ne désactivera pas le négatif ou le trauma)

  • J’ai de la valeur
  • Je suis aimé
  • Je peux m’aimer un petit peu à la fois ou de plus en plus
  • J’ai de la valeur
  • Je compte pour moi et pour les autres
  • J’ai des amis
  • Je suis une chouette personne
  • Je m’ouvre à la possibilité d’envoyer de l’amour, de la compassion, de la gratitude vis-à-vis de toutes mes parts qui en auraient le besoin
  • Je m’aime et m’accepte plus ou moins. Parfois plus et parfois moins que plus
  • J’ai de la valeur
  • Je compte
  • J’ai le droit de m’aimer
  • J’ai la capacité de me réparer
  • Je m’ouvre à la possibilité de vivre et non plus de survivre
  • Je m’ouvre à la possibilité de vivre heureux
  • Je m’ouvre à la possibilité de respirer librement
  • Je m’ouvre à la possibilité de m’épanouir de mieux en mieux
  • A mon rythme
  • Je m’ouvre à la possibilité de sourire et de rire librement
  • Je m’accompagne de meiux en mieux
  • Je me sens rempli et joyeux
  • Je me sens vivant d eplus en plus facilement, de plus en plus naturellement
  • Je me donne et m’accorde le droit d’être vivant et en paix, calme et déterminé
  • Je me donne et m’accorde le droit d’être vivant et en paix, calme et déterminé !
  • Je m’accorde le droit d’être en lien avec les autres et moi-même
  • Je m’accorde le droit de ressentir pleinement ce lien avec les autres et moi-même

Terminer avec de la cohérence cardiaque

Terminez l’exercice et la ronde (à reproduire autant de fois que vous en avez le temps) par 5 minutes de cohérence cardiaque compassionnelle (CF. Self Emotional Balancing voir site  www.iepra.com) en inspirant 5 secondes et, tout en expirant 5 secondes, envoyez à l’expire de la compassion aux parts de vous qui en auraient le besoin, à celles qui portent encore des émotions ou des croyances du passé. Cette reconnexion va leur permettre de (re)prendre conscience de qui vous êtes réellement dans l’ici et maintenant (et de ne plus être figée dans le passé à l’âge émotionnel de l’époque)

Respiration compassionnelle à faire – sans forcer le système – le plus souvent possible en invitant bien les parts (les sous-programmes- à prendre conscience du calme physique intérieur.

Beau et bon tapping

Yves Wauthier Freymann
Co-fondateur de iepra
Institut Européen de Formations Professionnelles en Relation d’Aide

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment expliquer notre sentiment d’angoisse et notre peur de la solitude, à l’approche des fêtes de fin d’année ? – Gridlove - […] Cet article est suivi par son complément pratique :  Protocole sur “La solitude et l’isolement”, EFT/tapping pour soulager la…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi les articles suivants

Comprendre les relations d’attachement des enfants

Comprendre les relations d’attachement des enfants

Les relations d’attachement contribuent à façonner la psychologie et la personnalité des enfants tout au long de leur développement. Elles permettent de comprendre les liens noués par les bébés vis-à-vis des adultes. Les relations d’attachement en psychologie du...

Live du 18 mai 2020 – Besoin d’un moment Zen ?

Live du 18 mai 2020 – Besoin d’un moment Zen ?

Live du 18 mai 2020 LIVE 12h30 du 18/05/2020Besoin d'un moment Zen ? Nous sommes souvent confrontés à des imprévus qui nous raltenissent, qui nous obligent à prendre des détours, ou qui nous invitent tout simplement à revisiter nos positionnemnets, nos projets, nos...

restez informés de nos publications et informations

Abonnez-vous à notre newsletter

Share This