Tout comprendre sur la fibromyalgie et les bénéfices de l’EFT

15 janvier 2020
j

Auteur: iepra

Dans notre société actuelle, de nombreuses personnes souffrent quotidiennement de fibromyalgie. C’est à travers Internet, et plus précisément grâce aux réseaux sociaux, que la population entend de plus en plus parler de cette maladie. Maladie sournoise, mal comprise de façon générale, la fibromyalgie exclue ses victimes, les retranchant dans un schéma cyclique de douleurs insupportables et non visibles aux yeux des autres…

Heureusement, l’EFT ; (aussi appelé tapping), est une méthode naturelle et simple à mettre en pratique, qui se révèle être redoutablement efficace dans le soulagement à long terme des personnes souffrant de douleurs psychiques et physiques résultant de la fibromyalgie.

Mais quels sont les symptômes de la fibromyalgie ? Quelles solutions concrètes la méthode de l’EFT peut-elle offrir aux victimes de cette maladie mal reconnue par la médecine traditionnelle ?

La fibromyalgie : mots et maux au cœur du problème.

De nos jours, seule la médecine classique est reconnue officiellement comme ayant réponse à tous les maux. Le corps est considéré comme un simple contenant, qu’il faut bichonner et lustrer pour pouvoir répondre aux normes de la société. Soyez beaux, propres sur vous, toujours actifs, gravissez les échelons et menez votre vie personnelle et professionnelle à la baguette. La société actuelle pousse les hommes et les femmes de notre génération à être sans cesse performants, à ne pas se laisser aller et à afficher un sourire sans tâches en toutes circonstances. Un problème ? Laissons les médecins régler chimiquement ce souci, sans admettre que notre corps n’est pas qu’un simple corps physique

Bien évidemment, de plus en plus de personnes se rendent bien compte des conséquences de leurs problèmes et de leurs traumas sur leur psychique et leur physique. Cependant, à l’heure des robots intelligents programmés pour se comporter et travailler comme de véritables humains, le lien entre corps et esprit n’est toujours pas clamé haut et fort… Pourtant, dans de nombreuses cultures, la connexion entre le mental et le corps physique est considérée à sa juste valeur, permettant à ces personnes de pouvoir se guérir sainement et réellement, pendant que nous ici, nous nous efforçons de masquer nos symptômes avec des molécules chimiques.

Une maladie chronique bien réelle

La fibromyalgie, nommée également fibrosite, syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID) ou polyenthésopathie, est pourtant une maladie chronique bien réelle qui débute en général vers la trentaine et qui semble toucher environ 2 % à 10 % de la population mondiale selon différentes sources. En France, plus de 700 000 cas sont répertoriés (mais combien ne le sont pas ?) pour en moyenne 8 femmes pour 2 hommes. Les femmes étant apparemment plus prédisposées aux troubles anxio-dépressifs que les hommes, elles sont davantage touchées par la fibromyalgie.

Officiellement reconnue et classifiée en rhumatologie par l’O.M.S depuis 1992, l’Assurance Maladie a enfin attesté son existence depuis peu, en éditant une « fiche fibromyalgie », mettant à disposition des internautes un document officiel sur la fibromyalgie. D’un autre côté, l’Académie Nationale de Médecine considère la fibromyalgie comme un syndrome et non une maladie, et peu de docteurs savent réellement la diagnostiquer et la considérer comme toute autre maladie…

Handicapante au quotidien pour les hommes et les femmes qu’elle affaiblie, elle diminue les capacités de ses victimes en causant des douleurs osseuses, articulaires et musculaires.

De nombreux médecins peuvent passer à côté du diagnostic

Dans notre société, l’imagerie médicale, les examens de laboratoire et les diagnostics des médecins semblent être les seuls moyens de prouver une maladie. Si un docteur (considérant le corps physique comme un contenant) affirme que le corps ne présente rien d’anormal, alors la société décidera que les victimes de fibromyalgie ne souffrent pas réellement, médicalement. À ce jour, un examen clinique regroupant 11 points douloureux associé à une fatigue chronique, peuvent éventuellement convaincre le médecin d’affirmer le diagnostic de fibromyalgie. Cependant, en réalité, cet examen n’est pas intégré dans le protocole courant des médecins. Ainsi, ils peuvent être nombreux à passer à côté du diagnostic…

Heureusement, les choses semblent (doucement) bouger de ce côté-là, mais pas assez vite, enfermant de nombreuses personnes dans cette maladie. De façon générale, les victimes de fibromyalgie n’osent pas en parler à leurs proches, éprouvant de la honte, de l’incompréhension, de l’impuissance. Et pour les personnes qui appellent à l’aide en se confiant, elles sont bien trop souvent incomprises, sous-estimées, dévalorisées.

 « Une grande partie des fibromyalgiques étaient ou sont toujours hyperactifs. C’est-à-dire des personnes se fixant un haut niveau d’exigence, des buts à atteindre élevés ou un souhait de toujours dépasser ses limites, mieux faire, pour soi ou pour les autres. Un don de soi trop important, une envie de bonheur qui se transforme en douleur. » Source : Planète CH et Professeur Marcel-Francis Kahn 12 juillet 2016 – Audition commission Assemblée Nationale – Fibromyalgie du 4 octobre 2016.

La fibromyalgie est bien réelle

La fibromyalgie est bien réelle et non « dans la tête ». D’ailleurs, une étude publiée le 20 juin 2019 dans la revue médicale « Pain », affirme avoir trouvé environ 20 différents types de bactéries en quantité plus importantes ou plus faibles chez les personnes atteintes de fibromyalgie. Il est tout à fait incroyable (et pourtant vrai !) que les émotions et expériences négatives puissent se matérialiser de la sorte, et pourtant, les conséquences sont bien vérifiables, quand la recherche s’intéresse au sujet.

La fibromyalgie englobe un nombre conséquent de symptômes et de troubles musculo-squelettiques se traduisant par une fatigue constante, des douleurs diffuses quotidiennes, une raideur musculaire plus ou moins forte, et également par des symptômes psychologiques éreintants, tels que des insomnies, des maux de tête, des vertiges, des douleurs intestinales, des troubles de la concentration, et bien plus encore…

L’EFT : une solution qui fait pourtant ses preuves !

L’EFT ou tapping, est une méthode de soulagement qui a vu le jour en 1995 par Gary Craig. Très utile pour soulager durablement les symptômes de la fibromyalgie (mais pas que !) de façon non médicamenteuse et non chimique, elle est une méthode naturelle et simple à mettre en pratique. D’ailleurs, Gary Craig a dit « Essayez l’EFT pour TOUT ».

Actuellement, notre société semble montrer du doigt les méthodes alternatives en raison du fait qu’elles sont moquées par la médecine traditionnelle, et pourtant l’EFT a sauvé des millions de personnes de douleurs physiques et psychiques, et pas seulement victimes de fibromyalgie. En effet, l’EFT s’attaque avec efficacité aux problèmes émotionnels qui produisent des maladies allant de la sclérose en plaque, aux cancers, jusqu’aux maladies dégénératives. Par ailleurs, le documentaire « Emotional Freedom, The Answer » prouve l’efficacité de l’EFT chez des vétérans de guerre, victimes de syndromes post-traumatismes.

L’EFT : cette solution de traitement apporte de réels bénéfices

Cette solution de traitement apporte de réels bénéfices, sans pourtant être reconnue officiellement, ni relayée par le plus grand nombre. Peut-être que la population est trop habituée à croire aux substances chimiques dites miracles, commandées sur ordonnance. Quoi qu’il en soit, de plus en plus de victimes de fibromyalgie se tournent vers l’EFT, dès lors qu’ils comprennent que les médecins ne peuvent apporter de solutions réelles et concrètes à leurs maux.

La fibromyalgie étant le résultat d’un mauvais équilibre entre les émotions et les énergies échangées entre le corps physique et le corps psychique, l’EFT se concentre à traiter les deux corps à l’unisson. Colères refoulées, non-dits, tristesse, peur… Les émotions négatives (au même titre que les émotions positives) nourrissent notre être. D’ailleurs, Gary Craig a dit « La Cause de toute émotion négative est une perturbation du système énergétique corporel ».

« L’EFT est une technique psycho parce qu’on demande au receveur de penser à son problème ; elle est corporelle parce qu’il stimule des points d’acupuncture (tapping) ; la conjonction de ces deux actions le conduit à s’activer quand le sujet repense à un épisode douloureux ; parallèlement, on va envoyer des messages à son cerveau émotionnel pour le calmer… Peu à peu, on déprogramme l’émotion négative enkystée… »

Les conséquences des émotions négatives sur les éléments physiques

Connaissez-vous la célèbre expérience des pots de riz ? Une Japonaise s’étant intéressée aux travaux sur l’eau de Masaru Emoto, a concrètement prouvé de façon scientifique et reproductible, l’influence de l’esprit sur la matière. Deux récipients en verre contenaient du riz cuit. Sur le premier, était étiqueté un mot positif et sur l’autre, un mot négatif. Trois fois par jour, durant deux semaines, elle a répété avec conviction, à chacun des pots de riz, la phrase écrite sur le pot. Le riz du pot « positif » est resté blanc et sans odeur. Le riz du pot « négatif » est devenu plus terne, et surtout, de la moisissure est apparue… Vous en doutez ? Tout comme de nombreuses personnes, faites-vous aussi l’expérience et observez ces mêmes résultats, afin de comprendre les conséquences réelles et vérifiables des émotions négatives sur les éléments physiques.

L’EFT ou techniques de libération émotionnelle, est une méthode psycho-corporelle énergétique qui fait preuve de succès en stimulant les points méridiens d’acupuncture sur les causes des émotions négatives. Pas besoin d’aiguilles pour pratiquer l’EFT, nos propres doigts sont les outils clés de cette méthode de soulagement. Solution douce, rapide et efficace, l’EFT traite toutes les émotions négatives mal digérées, générant les blocages d’énergies à l’origine des symptômes de la fibromyalgie.

« De très nombreuses psychothérapies traitent l’esprit seulement et les thérapies énergétiques, telles que le reiki, la réflexologie, l’acupuncture et le shiatsu traitent le corps, L’EFT, quant à elle, permet de connecter l’esprit et le corps afin d’éliminer les émotions négatives inutiles, tout en optimisant l’état physiologique du corps… »

Les gestes sont simples et à la portée de tous. Globalement, il s’agit de tapoter ou de frotter en douceur des points précis situés sur nos méridiens énergétiques, ceux énoncés par la médecine traditionnelle chinoise il y a plus de 5 000 ans, tout en pensant à nos problèmes actuels ressentis.

Conclusion : EFT et Fibromyalgie

L’EFT permet de supprimer la connexion automatique entre la pensée et la réaction du système nerveux autonome. De ce fait, le système nerveux sympathique (qui gère le stress) est capable de se calmer et d’activer le système nerveux parasympathique (qui produit la relaxation).

Grâce au tapping, les victimes de fibromyalgie retrouvent un équilibre émotionnel, psychologique et physiologique, se prouvant au quotidien par une diminution significative (voir une disparition totale) des maux douloureux et des troubles ressentis.

Ainsi, grâce à l’EFT, les énergies circulent de nouveau librement, les blocages se dénouent, les toxines s’évacuent, les corps se reconnectent.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi les articles suivants

Comprendre les relations d’attachement des enfants

Comprendre les relations d’attachement des enfants

Les relations d’attachement contribuent à façonner la psychologie et la personnalité des enfants tout au long de leur développement. Elles permettent de comprendre les liens noués par les bébés vis-à-vis des adultes. Les relations d’attachement en psychologie du...

restez informés de nos publications et informations

Abonnez-vous à notre newsletter

Share This